Depuis quelques années et grâce à un évènement sportif, Issoire devient le temps d'un week end capitale mondiale du basket ball ! Une manifestation organisé par l'USI d'Issoire, dont un des responsables a bien voulu se prêter au jeu des questions réponses.
 
Quomodo : Bonjour présentez vous à nos lecteurs s'il vous plait.
 

BOURRASSET Laurent ,43 ans, professeur de génie électrique au lycée LA FAYETTE de CLERMONT FERRAND, vice président de l’USI Basket, entraineur et coach des benjamines et minimes filles de l’USI Basket, responsable sportif du tournoi international d’ISSOIRE

 

 

Quomodo : L' USI d'Issoire organise la 22ème édition du tournoi international de basket ball, comment est née cette idée, racontez nous les débuts de cette manifestation.

 

Notre tournoi n’avait plus rien à prouver au niveau régional. J’ai donc émis l’hypothèse d’élargir notre tournoi non pas en nombre mais en passant les frontières. Peu de monde pensait que cela était possible à Issoire sauf moi et bien sur mon président Thierry FERRAND qui accepte que l’on se lance dans ce challenge et qui fait tout pour que celui-ci soit une réussite. Me voilà donc lancé dans l’envoi de nombreuses invitations dans la France entière, en Suisses, en Allemagne et en Espagne avec l’aide de Javier BALANA (membre du bureau). La première année nous avons réussi à faire venir des équipes d’Espagne, de Suisse, d’Allemagne et des quatre coins de la France. Le tournoi fût une vrai réussite grâce à tous les bénévoles de notre club qui ont œuvré pendant tout le week-end. Le challenge était réussi et pouvait continuer.

 

 

Quomodo : Le tournoi est réservé à quelle catégorie de joueurs ?

 

Notre tournoi est réservé aux benjamins, benjamines (1999-2000 pour cette année), minimes filles et minimes garçons (1997-1998 pour cette année). Les catégories d’âges commencent à être un problème car elles sont différentes dans les autres pays Européens.

Nous prenons 8 équipes par catégorie.

 

 

Quomodo : Combien de nations différentes ont participés aux différents tournois depuis sa création ?

 

Allemagne, Espagne, Suisse, Macédoine. Cette année nous allons surement avoir une équipe d’Italie et une d’Algérie. Nous attendons des réponses de Belgique et d’Angleterre.

 

 

Quomodo : Qu'est ce qui séduit les équipes étrangères dans le projet pour faire des centaines de kilomètres pour jouer au basket à Issoire ?

 

Au départ c’est l’envie de découvrir des pratiques de basket différentes. Notre plaquette de présentation très professionnelle (réalisée par Sylvie GARREAU) a surement beaucoup servi à la venue des équipes. Maintenant c’est notre sérieux, notre rigueur (80 matchs sur deux jours sans aucun retard sur les horaires) qui est reconnue tout en conservant un coté festif et convivial (repas typique auvergnat servi en soirée à 400 personnes par exemple etc).

 

 

Quomodo : Quels sont les objectifs à moyen et long terme pour cette manifestation ?

 

Je crois que malheureusement nous avons atteint le sommet. Pour faire évoluer le tournoi, il faudrait plus d’installations sportives ce qui serai possible dans une ville comme Issoire mais nous ne voulons pas que le tournoi se déroule dans différents endroits de la ville, nous voulons que tout se passe sur un seul site (nous jouons dans 2 gymnases et 2 terrains extérieurs sur un même site). Cela nécessiterait plus de monde (nous sommes déjà environ 80 bénévoles), plus d’hébergement (actuellement des équipes sont hébergées jusqu’à Clermont Ferrand), une autre organisation pour les petits déjeuners et repas du samedi soir (nous avons servi 710 petits déjeuners et environs 400 repas le samedi soir). Nous avons donc atteint le maximum pour un bon fonctionnement. Nous avons essayé l’année dernière de faire une catégorie à 12 équipes mais nous faisons marche arrière cette année. Je pense que la seule chose possible est de stabiliser notre tournoi et d’essayer de faire venir d’autres nations.

 

 

Quomodo : Merci pour toutes vos réponses, je vous laisse le mot de la fin.

 

Je tiens à remercier toutes les personnes qui œuvrent d’octobre jusqu’au jour du tournoi pour que celui-ci soit une vrai réussite aussi bien sur le plan sportif que sur le plan humain. Je remercie aussi tous les sponsors sans qui le copieux petit déjeuner, la confection d’un tee-shirt par enfant, les récompenses... ne seraient pas possible. Je remercie enfin la mairie pour le prêt de ses équipements, le lycée Murat pour la location de son réfectoire, le conseil général, l’USI et le 28eme Régiment de Transmission pour le prêt de matériel et enfin le comité du Puy de Dôme qui assure l’arbitrage d’une grande partie des rencontres.

La venue pour la deuxième année consécutive d’un club de Macédoine (Bitola située à 2300 Kms d'Issoire) n’est –il pas le signe d’une grande réussite ?

Informations


Site internet : ICI
6.JPG
7.JPG
11.jpg
14.JPG

Retour
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com